1ère journée... 40 kms ?

Me voici installée dans un camping à Rochefort sur mer. Je suis bichonnée. Un couple a monté ma tente et ce soir m'invite à dˆiner. Mon arrivée a dˆu ˆetre remarquée vu mon état de fatigue car tous autour voulaient m'aider. Sympas ! dr. Bobo a son succès et je distribue des petites cartes pour présenter la fibromyalgie et le défi. Toujours très bien accueillies et il n'est pas rare que ces personnes connaissent au moins une personne souffrant de FM...

Je suis partie ce matin très fatiguée. Vous connaissez bien  LA fatigue! Mais je me suis dis que je devais partir sinon je n'y arriverai jamais. Les premiers 20 kms ont été acceptables. Je dois dire tout de suite que sans vélo électrique je n'y serais jamais arrivée. C'est clairement un support efficace mˆeme s'il faut malgré tout pédaler.

La 2ème partie fut plus compliquée. La chaleur, le vent, les douleurs. Et je devais continuer car je ne pouvais pas m'installer ainsi dans la nature. Donc camping au bout du chemin. Apparemment j'aurais faire 42 kms. Quand je savais que l'on ne pouvait pas m'entendre, je hurlais sur le vélo : j'ai maaaaal. Zut de zut. 

Et puis les super slips de cyclistes avec rembourrage. Bof pas de différence. Soit vu mon poids j'écrasais la matière soit la qualité n'était pas top. Dans tous les cas j'avais plus l'impression d'avoir mis une couche de bébé qu'un super produits supprimant toute douleur fessière ! 

Celle-ci s'ajoutant aux autres j'ai hˆate de me coucher et suis bien curieuse de savoir si demain je suis capable de reprendre la route. Boudiou... J'essaie de ne pas y penser. Et la nuit sur ce magnifique matelas de camping... 

Bien, je ne vais pas vous raconter les "malheurs de Carole" car pour l'instant le moral est au beau fixe ! Non mais...

Je vous souhaite une belle soirée et la suite au prochain numéro !